Prévention & réduction des risques en milieu festif.
Savoir plus, c'est risquer moins

Hépatite B

L’hépatite B est une infection due à un virus, le VHB (Virus de l’Hépatite B), qui provoque une inflammation au niveau du foie.

Trop fréquente, lorsque l’on sait qu’il existe un vaccin préventif !

Un vaccin est disponible pour prévenir l’infection. Si tu ne connais pas ta situation par rapport à l’hépatite B et si tu n’as jamais été vacciné, fais un test de dépistage. S’il est négatif, prends contact avec ton médecin pour te faire vacciner.

Transmission

Lors d’une fellation ou d’un rapport anal non protégés. Ce virus est très contagieux.

Savoir plus, c'est risquer moins

Quels sont les signes ?
Après une période d’incubation qui varie entre quelques semaines et 3 mois, le VHB déclenche une hépatite aiguë qui passe inaperçue dans la majorité des cas. Chez environ 30% des personnes, on retrouve des signes tels que fatigue, nausées, vomissements, syndrome pseudo-grippal et jaunisse. L’hépatite aiguë va guérir spontanément dans 90% des cas. Elle devient chronique chez 10% des personnes, le virus persistant alors à vie dans le sang.

Ça se soigne ?
Le traitement n’est utile que chez les personnes présentant une hépatite B chronique, qui peut évoluer vers une cirrhose et un cancer du foie. Il ne permet pas la guérison mais interrompt la progression de l’infection et réduit le risque d’évolution vers la cirrhose ou le cancer.

Où et quand consulter ?
Régulièrement, surtout si tu as de nombreux partenaires, l’hépatite B ne s’accompagnant souvent d’aucun signe. Le dépistage de l’hépatite se fait par prise de sang.
Tu peux consulter ton médecin, te rendre dans un centre de santé spécialisé, dans un centre de dépistage ou au Checkpoint1.

Fellation et hépatite B : comment prévenir ?
L’Hépatite B aiguë dure entre 8 et 12 semaines. Durant cette période, évite les pipes. Prévenir tes partenaires leur permettra d’être traités si besoin. Pour te protéger et protéger tes partenaires, la capote reste encore ce qu’on fait de mieux contre le risque de transmission du VHB.

1 Checkpoint Dispositif de dépistage rapide du Kiosque 01 44 78 00 00

En partenariat avec
VIH et autres IST
• Les IST non soignées peuvent augmenter le risque de contracter le VIH lors de rapports non protégés.
• Si tu es séropositif, sois particulièrement vigilant car tu peux être plus sensible aux IST.
• D’une façon générale, il est conseillé à tous de s’inspecter régulièrement bite, couilles, cul et gorge, et de se rendre chez le médecin pour des check-ups réguliers. Une visite annuelle chez le proctologue est conseillée. Il faut pouvoir parler franchement avec son médecin de sa santé sexuelle. Si c’est difficile, renseigne-toi auprès du Kiosque ou de Sida Info Service pour obtenir des contacts.