Prévention & réduction des risques en milieu festif.
Savoir plus, c'est risquer moins

Tabac

Originaire d’Amérique du Sud, cette plante est aujourd’hui cultivée dans le monde entier. Un de ses composants, la nicotine, a des propriétés psychoactives : elle agit sur le système nerveux central.

Le tabac est le plus souvent fumé (cigarette, cigare, pipe, chicha), mais il peut aussi être  préparé pour être chiqué ou prisé.

Effets

Ils sont quasiment immédiats : « éveillant » (on peut accomplir plus rapidement des tâches mentales simples), anxiolytique (l’humeur est légèrement améliorée) et coupe-faim. Ces effets sont discrets et peu perturbants sur l’activité de l’usager.

Dommages

En brûlant, le tabac et le papier produisent des goudrons contenant de nombreuses substances cancérigènes. Ils sont inhalés sous forme de gouttelettes microscopiques (la fumée) et pénètrent profondément dans les poumons. La fumée elle-même ralentit le phénomène d’épuration naturelle des poumons favorisant ainsi la bronchite chronique. Ces goudrons agissent lentement et peuvent provoquer des cancers, parfois même des années après le sevrage. Par ailleurs, le monoxyde de carbone, ou CO, est produit lors de la combustion. Il se fixe durablement à la place de l’oxygène dans les globules rouges et réduit la capacité d’oxygénation de l’organisme du fumeur. Vous résistez moins bien à l’effort, vos performances physiques en sont limitées. Enfin l’usage du tabac expose à des maladies cardiovasculaires, amplifiées pour la femme par la prise de la pilule contraceptive. Pour les hommes, cela peut provoquer des problèmes d’érection.

La nicotine participe à l’établissement de la dépendance au tabac, reconnue comme étant très forte. Quelques dizaines de minutes après sa dernière cigarette, le fumeur dépendant ressent une sensation de manque : il est tendu, nerveux, irritable, il manque de concentration. Il lui est difficile de réprimer l’envie de reprendre une cigarette.

ATTENTION

Contrairement aux autres drogues, votre consommation de tabac expose votre entourage aux mêmes risques (tabagisme passif), particulièrement en ce qui concerne les enfants et les femmes enceintes (risques pour elles-mêmes et leur bébé).

En partenariat avec
EN CAS D’URGENCE
• Dans tous les cas, appelle ou fais appeler le 112 ou le 15
• Si la personne est consciente :
- Maintiens-la éveillée en lui parlant.
• Si la personne est inconsciente, dégrafe ses vêtements serrés, vérifie qu’elle respire et mets la en Position Latérale de Sécurité (PLS)
• Reste à côté d’elle le temps que les secours arrivent et renseigne-toi sur la présence d’un défibrillateur