e-prévention & réduction des risques en milieu festif
Savoir + c'est risquer moins

Méthoxétamine (MXE)

Quelle que soit votre motivation pour consulter cette page, que ce soit par ce que vous avez décidé d’acheter DU MXE ou de consommer des produits listés sur notre site, par simple intérêt personnel pour vous informer ou par préoccupation pour quelqu’un de votre entourage, nous vous proposerons des éléments de réponse et des pistes concernant la réduction des risques et des dommages pour limiter les facteurs aggravants liés à la consommation de MXE.

La méthoxétamine (MXE) est une drogue de synthèse aux propriétés principalement dissociatives (dissociation du corps et de l’esprit) et psychédéliques (distorsions sensorielles et hallucinations).

La méthoxétamine fait partie des nouvelles drogues de synthèses (« research chemicals », « designer drugs ») qui sont vendues sur Internet. Elle est souvent vendue soit comme kétamine, soit comme étant un de ses dérivés. La MXE a cependant des effets différents de ceux de la kétamine, plus tardifs, plus puissants et plus longs (voir ci-dessous). Du point de vue chimique, la méthoxétamine est proche de stupéfiants comme la kétamine et la Phencyclidine (PCP).

La méthoxétamine est principalement sniffée ou prise sous la langue.
Elle peut être parfois prise par voie rectale, ce qui nécessite de plus faibles doses.
De rares cas d’injection ont été rapportés, provoquant une perte de conscience et de mémoire.

A faible dose
les effets sont plutôt l’euphorie, la désinhibition et une distorsion visuelle. La méthoxétamine aurait également un effet
aphrodisiaque.

A plus forte dose
les distorsions sensorielles sont plus fortes et les effets sont plus dissociatifs, avec une séparation qui s’installe entre le corps et l’esprit. En fonction de l’état émotionnel de la personne et du contexte, cette expérience est plus ou moins bien vécue par l’usager.

Mais c’est aussi
L’agitation, les changements d’humeur
Le manque de coordination des mouvements
La confusion mentale, l’amnésie
Les nausées et vomissements
La modification du champ visuel
Accélération du rythme cardiaque
L’insensibilité à la douleur
Un sentiment de perte d’identité...

Effets

Les effets de la méthoxétamine apparaissent en moyenne 20 minutes après la prise mais peuvent mettre jusqu’à 90 minutes avant de se manifester.
Les effets durent longtemps : 2 à 3 heures en moyenne, parfois jusqu’à 7 heures.

Savoir plus, c'est risquer moins

Avec un usage répété, une tolérance peut se développer, amenant à augmenter les doses.

En l’absence de données sur les risques de l’usage de MXE durant la grossesse, il est fortement déconseillé d’en consommer durant la grossesse.

Avant de reprendre de la MXE, attendez d’éprouver les effets : cette drogue peut mettre longtemps à agir et en reprendre parce que vous ne ressentez pas d’effets c’est vous mettre en risque de surdosage

Pensez à vous hydrater régulièrement et en petites quantités à chaque fois

Il est fortement déconseillé de mélanger la méthoxétamine avec les opiacés et, plus généralement, avec toute substance ayant un effet dépresseur sur les fonctions respiratoires, la MDMA (ecstasy) ; les antidépresseurs.

Ne conduisez pas et n’accomplissez pas de tâche difficile ou à responsabilité tant que vous êtes sous l’influence de cette drogue

Si du matériel devait être utilisé pour consommer cette drogue (paille, seringue), ne le partagez pas avec d’autres pour éviter les risques de contamination par le virus du sida ou de l’hépatite C (matériel à usage unique).

ATTENTION

Le surdosage de méthoxétamine peut être mortel par arrêt respiratoire. Le surdosage est donc une urgence médicale. Il se manifeste notamment par une accélération du rythme cardiaque, un état de confusion avancé, des hallucinations, une très grande agitation. L’usager peut également avoir des idées suicidaires.
L’état dissociatif peut se transformer en « bad trip » chez certaines personnes. Ce genre d’expérience qui se passe mal peut déclencher
des troubles psychiatriques chez le consommateur.
Des problèmes urinaires (cystites, inflammations) peuvent également survenir suite à la consommation de méthoxétamine. La méthoxétamine semble par ailleurs parfois utilisée à des fins malveillantes pour abuser d’une personne ou la voler. Sous MXE, le consommateur n’est plus en état de se défendre. Avec cette drogue, la perte de conscience et l’amnésie sont possibles.

En partenariat avec
EN CAS D’URGENCE
• Dans tous les cas, appelle ou fais appeler le 112 ou le 15
• Si la personne est consciente :
- Maintiens-la éveillée en lui parlant.
• Si la personne est inconsciente, dégrafe ses vêtements serrés, vérifie qu’elle respire et mets la en Position Latérale de Sécurité (PLS)
• Reste à côté d’elle le temps que les secours arrivent et renseigne-toi sur la présence d’un défibrillateur